Guy Birenbaum et le cabinet noir.

Soirée exceptionnelle "cabinet noir"
avec Guy BIRENBAUM

Guy Birenbaum est né le 8 août 1961 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
En mars 1992, il soutient à la Sorbonne une thèse de doctorat en science politique intitulée "Les modalités de l’institutionnalisation d’un parti politique : le cas du Front National", dont une version intitulée Le Front national en politique est publiée parallèlement aux éditions Balland.
En 1993, Guy Birenbaum entame une carrière universitaire à l’Université Montpellier I.
Après un passage à Globe Hebdo, il devient en 1995 consultant à la direction de l’information de France 2. Deux ans plus tard Guy Birenbaum devient chroniqueur pour le magazine VSD.
En 1998, il devient éditeur chez Denoël où Olivier Rubinstein lui confie la collection de documents d’actualité Impact qu’il dirigera jusqu’en juin 2004.
Il publie Nos délits d’initiés en 2003 chez Stock.
En 2004, il fonde les Éditions Privé avec Pierre-Louis Rozynès.
L’entreprise, créée en partenariat industriel avec l’éditeur Michel Lafon, sera reprise intégralement par ce dernier en 2007.
En 2006, il lance sur le site du journal gratuit 20 minutes un blog baptisé NRV, Domaine d’extension de la lutte, qu’il stoppera en septembre 2007 pour ouvrir une page sur le site LePost.fr (édité par Le Monde interactif).

Il a passé un an comme directeur de collection aux Editions Ramsay (groupe Vilo) et collabore au Grand Direct d’Europe 1.
Vieil habitué et banlieusard proche de la librairie

Guy BIRENBAUM sera à la librairie TROPIQUES
samedi 17 janvier pour signer et débattre de son nouveau livre :
 Le cabinet NOIR

" La publication des carnets d’Yves Bertrand a levé le voile sur les coulisses de la politique et des médias.
Patron des Renseignements généraux (pendant douze ans. ), Bertrand ne se contentait pas seulement de noter les rumeurs, tel un scribe. Dans l’ombre, il alimentait les médias en " scoops ". A la tête d’une administration de trois mille cinq cents policiers, il lançait la rumeur. J’ai gardé des traces, retrouvé des lettres, exhumé des documents.
Moi aussi, j’ai pris des notes. Comme éditeur, j’ai souvent croisé le cabinet noir : la traque du juge Halphen, les sales coups contre Lionel Jospin et Nicolas Sarkozy, les barbouzeries de l’Angolagate, l’affaire Cécilia, la protection de Claude Chirac, le faux assassinat de Pierre Bérégovoy, la " reddition " d’Yvan Colonna, l’espionnage de Bruno Gaccio, l’affaire Clearstream.
J’ai été une cible, puis un pion.
Je ne cache rien, y compris mes rencontres avec Yves Bertrand, Nicolas Sarkozy et leurs entourages.

Le récit n’est pas toujours à mon avantage, mais la vérité est souvent grise. ".

Librairie Tropiques 63 rue Raymond Losserand 75014 Paris - Tél. 01 43 22 75 95
M° Pernety - Bus: 88, 91, 62, 68.